Association Hôtellerie Québec

PLAN DE DÉCONFINEMENT ET RAPPEL DU PROGRAMME ACTIONS CONCERTÉES POUR LE MAINTIEN EN EMPLOI

Dernière mise à jour par Nicolas Dufour - 23 avril 2020
Imprimer
Chers membres,

Le premier ministre Legault a plaidé aujourd’hui pour une reprise graduelle des activités afin d’atteindre un certain degré d’immunité collective. Le gouvernement déposera la semaine prochaine un plan de réouverture graduelle. Nous serons à l’affût afin de vous informer de la suite des choses. Nous continuons à travailler avec nos partenaires de l’industrie touristique, à l’initiative du Conseil québécois des ressources humaines en tourisme, en collaboration avec l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, à l’élaboration d’un Plan d’intervention sanitaire pour l’ensemble de l’industrie. Une portion traitera particulièrement des mesures propre à notre secteur hôtelier.

Aussi notre partenaire, l’Association des Hôtels du Canada sonde présentement les hôteliers pour bonifier la conception des programmes d’aides destinés à nos entreprises. Leurs fréquents échanges avec le gouvernement canadien et les décideurs publics alimentent les réflexions de ces derniers, leur font comprendre notre réalité, et nous permet de mieux cibler les aides pour vous être le plus utile.

Répondez ici: https://www.surveymonkey.com/r/9DJHJDJ

Nous vous rappelons aussi que vous avez droit comme entreprise au Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME). Compatible avec la Subvention salariale d’urgence du Canada, ce programme vous permet de financer, parfois jusqu’à 100%, des salaires de vos employés en formation.

Plusieurs formations s’offriront pour vous permettre d’intégrer ce programme. Les formations n’ont pas l’obligation d’être dispensées par une ressource détenant un certificat d’agrément de formateur de la CPMT.

En résumé, voici les formations admissibles :

  • Les formations de base des employés;
  • La francisation;
  • Les formations sur les compétences numériques;
  • Les formations continues liées aux activités de l’entreprise, qu’elles soient liées ou non directement au poste occupé par l’employé formé;
  • Les formations préconisées par les ordres professionnels; les formations rendues nécessaires en vue de la reprise des activités de l’entreprise;
  • Les formations liées à une stratégie d’ajustement ou de modification des activités des entreprises dans le contexte d’incertitude économique liée à la COVID-19 qui permettent de maintenir ou de diversifier les activités de l’entreprise (salubrité, télétravail, etc.);
  • les formations permettant la requalification des travailleurs.

Vous pouvez faire rembourser le salaire des travailleurs en formation (excluant les charges sociales) pour un maximum de 25 dollars l’heure, ainsi que plus autres frais. Jusqu’à 100 % des dépenses du premier 100 000 $ de coûts et 50 % des dépenses entre 100 001 $ et 500 000 $ pourront être remboursées par le programme.

Nous sommes à analyser, évaluer et détailler, une demande d’aide aux paliers gouvernementaux concernant vos frais fixes, qui impactent durement vos entreprises. Nos représentations continuent auprès des autorités pour supporter financièrement nos établissements touristiques. Nous avons aussi entrepris une étude des impacts économiques. Ce portrait bonifiera notre argumentaire.

Je vous invite à communiquer avec nous si vous avez des questions, idées ou suggestions relativement à ces sujets.

Xavier Gret

Président-Directeur général

Association Hôtellerie Québec

 

Articles de référence - https://www.surveymonkey.com/r/9DJHJDJ, Programme actions concertées pour le maintien en emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    Expansion du soutien aux travailleurs et aux petites entreprises

    Chers membres, Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé ce matin l'assouplissement des critières d'admission au Compte d’urgence pour les ...

    ACCÈS AU PIRTE POUR LES TRAVAILLEURS DU SECTEUR DE L'HÔTELLERIE

    LES EMPLOYÉS DU SECTEUR DE L'HÔTELLERIE ACCÈDENT  AU PROGRAMME INCITATIF POUR LA RÉTENTION DES TRAVAILLEURS ESSENTIELS (PIRTE) Chers membres, Considérés comme « service ...