Association Hôtellerie Québec

Taxe sur les critiques!

Dernière mise à jour par ComAHQ - 24 novembre 2014
Imprimer

Laisser un commentaire sur internet lorsqu’on n’a pas été satisfait de son hôtel est devenu une pratique courante. Un couple britannique qui a peu apprécié sa nuit au Broadway Hotel de Blackpool n’a d’ailleurs pas hésité à laisser un message salé sur Tripadvisor. Mais partager ainsi son avis sur le site spécialisé n’a pas été sans conséquence, l’établissement lui a fait payer une «amende» de 100 livres.

Tony et Jan Jenkinson ont décrit le Broadway Hotel de Blackpool sur Tripadvisor comme un «taudis puant et pourri». La réaction de l’établissement face à cette critique publique ne risque pas d’améliorer leur opinion: l’hôtel a prélevé 100 livres supplémentaires sur leur carte de crédit! Lorsque les clients mécontents ont cherché à avoir des explication sur cette surfacturation, la direction a expliqué que les termes et conditions de l’établissement disposaient d’une clause «no bad review». Le texte indique «Bien que de nombreux clients et les couples aiment notre hôtel, vos amis et votre famille peut être pas. Pour chaque critique laissée sur un site internet, l’organisateur sera facturé 100 livres maximum par avis». Le couple britannique a averti les autorités chargées de la surveillance des pratiques commerciales. Elles ont confirmé que ce texte pouvait être considéré comme une clause abusive. Une enquête a été ouverte. En parallèle, le couple est parvenu à se faire rembourser via leur banque la somme qui avait été prélevée indûment.

Iriez-vous jusque-là pour contrer les mauvaises critiques ?

Source : Déplacementspros. com

Une réponse à “Taxe sur les critiques!”

  1. Benoit Lizotte dit :

    Bonjour à tous

    Je ne pense pas prendre des frais a un client qui nous donne une mauvaise critique, mais de l’autre côté s’est trop facile de détruire la réputation d’un hôtel.
    Les clients satisfaits en général ne donne pas de commentaire, mais ceux qui ne le sont pas oui et parfois ils en font trop… Ce n’est pas la minorité qui devrait influencer la clientèle a venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    Votre Association Hôtellerie Québec présente sur la Colline Parlementaire pour vous défendre!

    Le 6 février 2020, plus d'une dizaine d'hôteliers de partout au pays ont convergé vers Ottawa, accompagné par des représentants des ...

    L’AHQ heureuse des avancées du Gouvernement pour la modernisation du système de classification en hébergement

    Longueuil, le jeudi 14 novembre 2019 – L’Association Hôtellerie Québec se réjouit des avancées du Gouvernement du Québec quant à la ...

    L'AHQ appuie le programme Explore Québec

    Longueuil, le vendredi 8 novembre 2019 – L’Association Hôtellerie Québec félicite le Gouvernement du Québec pour le lancement du programme Explore ...