Association Hôtellerie Québec

Structure du tourisme au Québec

Dernière mise à jour par ComAHQ - 18 juillet 2013
Imprimer

Plusieurs organismes composent l’industrie touristique et hôtelière au Québec. Pour vous aider à vous retrouver parmi l’ensemble des ressources disponibles, vous trouverez ici les principaux acteurs de l’industrie touristique et hôtelière.

Tourisme Québec :

favorise, en concertation et en partenariat avec les intervenants public et privé, l’essor de l’industrie touristique dans une perspective de prospérité économique et de développement durable pour le Québec.

À la suite de la formation du nouveau Conseil des ministres le 19 septembre 2012, Tourisme Québec fait maintenant partie du ministère des Finances et de l’Économie.

Au poste de  Ministre délégué au Tourisme et Ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, on retrouve: M. Pascal Bérubé.  On peut le rejoindre : ministre@tourisme.gouv.qc.ca  ou via Twitter @pascalberube

Pour faciliter vos recherches de contacts au sein de Tourisme Québec,  vous pouvez consulter cet organigramme.

Tourisme Québec agit comme responsable du Plan de développement de l’industrie touristique 2012-2020 : un itinéraire vers la croissance.  Ce plan a été conçu suite à une vaste un exercice de consultations et de concertation d’acteurs et de chefs de file de l’industrie touristique québécoise.

Ce Plan regroupe tous les éléments d’une offensive majeure qui permettra de bâtir une industrie touristique performante.

Pour obtenir des informations touristiques, des préposés sont à l’oeuvre pour répondre aux questions au  1 877 bonjour (266-5687).

ATR Associées du Québec:

Regroupe 21 des 22 associations touristiques régionales (ATR) du Québec en vue de représenter leurs intérêts collectifs, les promouvoir et leur offrir des services et contribuer ainsi au développement et à la valorisation de l’industrie touristique québécoise.

Associations touristiques régionales (ATR)

Organisations privées sans but lucratif et autonomes, créés par leur milieu régional regroupant des membres provenant des divers secteurs touristiques (hébergement, attraits, équipements touristiques, événements, commerces et services divers). Elles jouent un rôle important de concertation et de catalyseur dans leur milieu. Elles sont  les interlocutrices régionales privilégiées en matière de tourisme auprès du gouvernement du Québec et de Tourisme Québec en plus d’être les maîtres d’œuvre en matière de concertation régionale, en accueil, en information, en promotion et en développement touristique.

Pour obtenir les coordonnées de chacune des ATR, cliquez ici.

Assocation touristiques sectorielle (ATS)

Reconnues par Tourisme Québec et porte-parole pour leur secteur d’activités, les associations touristiques sectorielles (ATS) ont le mandat de représenter les entreprises touristiques œuvrant dans leur type d’activité. Parmi celles-ci, on retrouve notamment l’Association Hôtellerie Québec (AHQ), Pourvoirie Québec, Terroirs et Saveurs, l’Association des Spas du Québec, et plusieurs autres.  On peut consulter la liste complète ici.

Centre local de développement (CLD)

Les centres locaux de développement (CLD) sont des organismes à but non lucratif dont le mandat vise à faire le développement local et le soutien à l’entrepreneuriat dans sa région. Les  CLD sont financés par le gouvernement du Québec et les municipalités régionales de comté (MRC).  Pour trouver un CLD dans votre région, consultez ce répertoire.

Bureaux de congrès 

Ces bureaux regroupent les infrastructures hôtelières et les attraits touristiques de leur territoire respectif ayant un intérêt et une connaissance marquée du marché des congrès.  Ils peuvent soutenir leurs membres et les clients d’affaires potentiels en mettant à leur disposition des informations spécifiques à l’industrie des congrès.   L’Association des bureaux et de congrès du Québec (ABCQ) regroupe les différents bureaux de congrès au Québec.

Réseau d’accueil et d’information touristique

Les lieux d’accueil et d’information touristique proposent aux visiteurs des renseignements sur les attraits, les activités, l’hébergement et la restauration. Il est possible de louer un espace de présentoirs afin de faire la distribution de documentation sur les prestataires d’offres touristiques. On compte près de 250 lieux d’informations répartis dans les différentes régions touristiques du Québec. Pour effectuer une location d’espace publicitaire, il suffit de contacter la personne responsable de ce volet au sein de la l’ATR de votre région touristique.

Il existe 4 catégories de lieux d’accueil :

  • Bureau d’accueil touristique : à vocation locale, où les services offerts couvrent principalement le territoire desservi, soit à l’échelle d’un quartier, d’une localité ou de municipalités voisines;
  • Bureau d’information touristique : il fournit une information complète sur la région et complémentaire sur les régions limitrophes;
  • Centre d’information touristique : à vocation nationale, il couvre l’ensemble des régions du Québec;
  • Relais d’information touristique : sans personnel sur place, c’est un mode alternatif d’accueil et d’information touristique dans les endroits où il est souhaitable d’offrir une information sommaire aux voyageurs de jour et de nuit.

Pour accéder à la liste de tous les lieux d’accueil, consultez cette liste.

Le réseau de distribution

On retrouve plusieurs niveaux d’interventions dans le réseau de distribution des voyages.  Au premier plan pour les consommateurs, les agences de voyages ayant généralement pignons sur rue, proposent des voyages pour individuels et pour groupes.  A titre de conseillers en voyage, les agents assistent les consommateurs dans leur choix et achat de voyages parmi les différentes offres proposées par les grossistes en voyages.  Ces derniers négocient en gros des prestations de voyages et préparent des forfaits combinant généralement les transports aériens, les transports terrestres et les prestations de séjour (hébergement, restauration ou activités) dans la devise d’achat des clients. Les forfaits sont généralement présentés dans d’attrayantes brochures  distribuées dans les agences de voyages.  Pour les aider dans le choix des prestations, les grossistes en voyages, souvent appelés tours opérateurs, utilisent les services d’une agence réceptive, basée à destination, qui elle, aura le mandat de sélectionner des produits, de négocier des tarifs et d’en faire la promotion auprès des grossistes étrangers. Chacun des différents paliers du réseau de distribution des voyages demande une rétribution sous forme de commission.  Lorsqu’il y a plusieurs niveaux d’intervention, les commissions s’additionnent les unes aux autres.

Les prestataires de services québécois peuvent donc s’adresser aux agences réceptives locales afin de promouvoir leur établissement dans le but de développer la clientèle étrangère.  Il arrive également que des agents de voyages locaux ou étrangers contactent directement les fournisseurs de services québécois sans utiliser les services de réceptifs.

Depuis quelques années, des agences de voyages en ligne, telles que Expedia.com, Booking.com, offrent une vitrine supplémentaire aux hôteliers moyennant des frais de commission et requérant une mise à disposition d’un inventaire de chambres quotidiennement.

Articles de référence - Tourisme Québec, ministère des Finances et de l’Économie, : M. Pascal Bérubé., ministre@tourisme.gouv.qc.ca, cet organigramme, Plan , ATR Associées du Québec, cliquez ici, complète ici, ce répertoire, ABCQ, cette liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    UNE AIDE DIRECTE DE QUÉBEC POUR NOS HÔTELIERS SOUS PRESSION

    Le 18 novembre 2020 – L’Association Hôtellerie Québec accueille favorablement les annonces d’aides directes d’aujourd’hui par le Gouvernement du Québec ...

    Offre pour les hôtels souhaitant accueillir des snowbirds

    Offre ho?teliers -snowbirds 2020 (Camping Quebec)-LR

    REMBOURSEMENT DE LA TSH

    Le remboursement, c’est maintenant !  Afin de permettre aux établissements d’hébergement touristique de conserver des liquidités, le gouvernement du Québec a ...