Association Hôtellerie Québec

Prévenir plutôt que guérir !

Dernière mise à jour par Nicolas Dufour - 17 mars 2020
Imprimer

Prévenir plutôt que guérir !

La prévention face au COVID-19 nous permettra de freiner la propagation, de stopper la pandémie et même l’épidémie et, surtout, d’éviter la maladie.

Pour ce faire, un certain nombre de moyens de prévention de base sont nécessaires et pratiquement incontournables. Il faut agir pour prévenir. Voici des moyens permettant de se protéger au travail. Et quelques trucs pour soutenir vos gestionnaires en fournissant un plan de base (et le diffuser).

 

Quoi dire ? Que communiquer ?

Comment informer et communiquer ?

•  Ne vous mettez pas de pression en vous sentant obligé de communiquer avec les médias. L’Alliance de l’industrie touristique du Québec gère l’aspect médiatique de la situation actuelle. Si jamais un média vous contacte réferez-le au service de communication de l’AITQ au 1-877-686-8358

• Par courriel ! Tenez vos équipes informées des mesures de prévention et de leur évolution. Indiquez clairement l’adresse courriel à laquelle référer.

• Affichage: placez des affiches rappelant les consignes d’hygiène comme le lavage des mains.

• Téléphone: demeurez disponible. L’envoi de messages risque de susciter des questions ET n’oubliez pas de désinfecter les combinés des appareils régulièrement !

• En personne: soyez à l’écoute des émotions. Anticipez les réactions de crainte, d’anxiété, les rumeurs et les fausses nouvelles.

• Votre site web: permet de communiquer avec votre réseau et vos partenaires sur votre situation et sur vos décisions. N’oubliez pas que tout évolue très vite.

• Réseaux sociaux: restez actifs et à l’écoute pour maintenir une information juste et pertinente et pour corriger ou désamorcer toute fausse nouvelle.

 

Quoi faire en présence d’un client suspecté d’être symptomatique ?

• Demander au client qui se présente à la réception s’il :
– arrive de voyage et de quel pays;
– présente des symptômes;
– s’il s’est fait testé ou a initié une quelconque démarche en ce sens depuis sa descente de l’avion;

• Lui expliquer que la procédure d’isolement volontaire est obligatoire pendant 14 jours et qu’il doit s’y soumettre s’il arrive de l’étranger;

• Assurez-vous d’obtenir ses coordonnées personnelles au cas où il faudrait pouvoir le rejoindre.

• Restez à 1 mètre de distance, ne touchez pas aux effets du client, isolez-le dans un local ou une chambre, contactez le 1 877 644-4545 pour déclarer la situation précise s’il a confirmé des symptômes, nettoyez les surfaces et autres objets après qu’il ait changé de place / quitté, lavez-vous les mains.

 

Quoi faire en présence d’un employé suspecté d’être symptomatique ?

• Demandez aux employés qui présentent des symptômes de rester à la maison et de faire les démarches pour se faire tester.

• Soyez rassurants, mais ferme à cet effet. 1 877 644-4545 est la source d’information directe à privilégier pour les règles à suivre.

• Clarifiez les mesures à prendre si un employé revient d’un voyage ou se trouve à l’étranger. Établissez la règle d’isolement provisoire et n’ayez pas peur d’aborder la question de la rémunération dans ces cas (assurance-emploi maladie accessible sans période d’attente ou 1 semaine de délai de carence si A-E régulière).

• Isolez les employés qui commenceraient à avoir des symptômes lorsqu’au travail et et assurez-vous qu’ils retournent à leur domicile et se fassent tester.

 

Comment nettoyer un lieu de travail et quels équipements de protection individuels (ÉPI) fournir au personnel ?

• Désinfectez quotidiennement les surfaces communes: poignées de porte, tables, comptoirs, boutons d’ascenseur, combinés de téléphone, machine à eau ou à café, soit ce que la plupart des membres de votre équipe / de vos clients touchent quand ils viennent chez vous.

• Fournissez des gants, un masque, des lunettes de protection / masque facial au personnel affecté au nettoyage des surfaces.

• En l’absence de produit désinfectant spécifique, préparez des solutions à base d’eau de javel (1 mesure pour 49 d’eau), idéalement dans des bouteilles permettant de vaporiser.

• Utilisez des lingettes ou du papier essuie-tout et jetez-les au fur et à mesure du nettoyage dans un récipient / sac poubelle fermé.

• Cette même procédure doit être appliquée, avec les mêmes ÉPI, lors du ménage des chambres / pièces où un client a été isolé. Les draps, serviettes, peignoirs et tout linge ou vêtement portés ou souillés doivent être manipulés avec ces ÉPI et mis dans des sacs poubelles qui seront fermés (avec une attache ou petite corde).

• Tentez de garder une distance minimale d’un (1) mètre entre chacun.

 

Restons actifs et occupés, continuons à travailler !

Dressez la liste des activités et tâches essentielles et nommez un responsable.

Identifiez les tâches qui peuvent être réalisées en télétravail (exemple: suivi avec des clients ou des fournisseurs, paiement et collection de factures, préparation de la paie, suivis informatiques, suivis des contrats, etc.).

Si possible, outillez les personnes responsables pour le télétravail.

Préparez un plan B (de contingence) du travail en évaluant l’impact en cas :

  • Absentéisme élevé (que ce soit pour maladie, isolement, quarantaine, fermeture des garderies et écoles, etc.).
  • Fermeture complète pour une période indéterminée.
  • Changement dans les opérations de vos fournisseurs et clients.

 

Informez. Renseignez. Expliquez.

N’ayez pas peur de communiquer, à l’ensemble de vos effectifs, les informations pertinentes et crédibles sur le Coronavirus (symptômes, mode de transmission, sources d’exposition, durée de vie du virus sur les surfaces, etc.).

Les différentes instances gouvernementales diffusent quotidiennement ces informations et leurs mise à jour.

o Gouvernement du Québec                                  o Gouvernement du Canada
o Organisation mondiale de la santé                      o Center for Disease Control (CDC)

Informez vos employés des groupes de personnes à risque d’atteinte plus sévère (personnes âgées, ou souffrant de maladies respiratoires ou chroniques).

Donnez les mesures de prévention prises par l’entreprise et devant être suivies, comme la désinfection, la distance d’un mètre et le lavage des mains.

Affichez les mesures d’hygiène de base (lavage des mains et toux dans le coude).

Tentez d’éviter le partage des équipements bureautiques ou organisez leur désinfection. Soyez ouvert au télétravail si possible.

Tenez les rencontres et réunions en évitant la présence physique.

Soyez rassurant en parlant des modalités de protection du revenu.

 

Pensons aussi à protéger l’entreprise

Présentez un plan de continuité des opérations au personnel en cas de diminution des activités et expliquez-le. C’est l’ignorance qui entraine les craintes.

Planifiez vos moyens pour communiquer avec vos partenaires, clients et fournisseurs. Les gens veulent savoir. Mieux vaut trop informer que pas assez !

Adaptez votre politique d’absence en cas de maladie avec les nouvelles dispositions et modalités gouvernementales et restez positifs, même s’il ne s’agit que d’une adaptation temporaire pour la durée de la situation.

 

Contrer le principal vecteur de propagation

Tout comme la grippe et le rhume, les 2 principaux vecteurs de propagation sont :

1. La toux et les éternuements (gouttelettes de salives dans l’air ambiant);
2. Le toucher par les mains.

Les simples gestes de serrer la main d’autrui, ou de toucher une surface, ou un objet, et ensuite de se frotter dans le coin d’un œil, ou de se retirer un poil du bout de la langue sera suffisant.

Comme l’ont très bien mentionné nos autorités de santé, nous devrions bannir l’habitude de nous serrer la main, de nous faire la bise, de nous faire des câlins, en période de propagation des virus.

LE LAVAGE DES MAINS EST LA PRINCIPALE MESURE DE PRÉVENTION PRIMAIRE.

Imprimez l’affichette de consignes de lavage des mains ci-jointe et placardez-la partout !

 

Lavage des mains = principale mesure de prévention primaire
20 secondes minimum !!!

 

Articles de référence - Gouvernement du Québec , Gouvernement du Canada, Organisation mondiale de la santé, Center for Disease Control (CDC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    UNE AIDE DIRECTE DE QUÉBEC POUR NOS HÔTELIERS SOUS PRESSION

    Le 18 novembre 2020 – L’Association Hôtellerie Québec accueille favorablement les annonces d’aides directes d’aujourd’hui par le Gouvernement du Québec ...

    Offre pour les hôtels souhaitant accueillir des snowbirds

    Offre ho?teliers -snowbirds 2020 (Camping Quebec)-LR

    REMBOURSEMENT DE LA TSH

    Le remboursement, c’est maintenant !  Afin de permettre aux établissements d’hébergement touristique de conserver des liquidités, le gouvernement du Québec a ...