Association Hôtellerie Québec

Osez gérer vos employés autrement

Dernière mise à jour par Nicolas Dufour - 6 septembre 2018
Imprimer

Face à la rareté de main-d’œuvre, plusieurs entreprises touristiques se réinventent. Elles ont bien compris que pour séduire les travailleurs, particulièrement les milléniaux, il faut être proactifs et amorcer une réelle transformation interne. Voici quelques exemples d’entreprises qui osent bousculer les façons de faire.

La recette du bonheur

Chez Authentik Canada, les fondateurs croient fermement que «la clé du succès, c’est d’avoir des employés heureux». Faire une petite sieste rendrait les employés plus productifs? Authentik a installé des salles à cet usage. Pour contribuer au bien-être des employés, une salle de gym a aussi été aménagée. En s’entraînant ou en venant travailler en vélo, les employés peuvent même échanger des heures de remise en forme contre des journées de congé. Et que dire des sorties de plein-air dans le cadre du travail : canot-camping, sortie de motoneige, traîneau à chiens etc. De quoi rendre les autres un brin jaloux.

Moins de contrôle, plus de confiance

Que ce soit pour concilier travail et famille ou pour vivre un mode de vie singulier, les travailleurs souhaitent revoir la manière d’organiser le travail. Au parc de l’île Saint-Quentin, la direction a compris le message et met davantage l’accent sur l’atteinte des objectifs que sur le contrôle des heures travaillées. Dans ce contexte, les feuilles de temps et les banques d’heures ne sont plus souhaitables.

Chez Lola, une entreprise de Boston qui conçoit des logiciels et applications de réservation, on a même instauré le principe des vacances illimitées. Là encore, pas d’abus, que des salariés reconnaissants. Pour ces deux organisations, il en résulte un climat de confiance propice à un réel engagement et un roulement de personnel inexistant.

Travaillons ensemble

Les travailleurs souhaitent briser les silos et évoluer dans un environnement collaboratif. Et l’on sait maintenant que l’innovation est surtout une affaire de collaboration. Pour y parvenir, la communication interne doit être fluide et l’ambiance de travail, favorable.

Retrouvez l’article complet du CQRHT en cliquant ici.

 

Articles de référence - cliquant ici..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    DES HÔTELIERS QUÉBÉCOIS APPELÉS EN RENFORT

    Longueuil, le 19 mars 2020 – L’Association Hôtellerie Québec (AHQ) annonce la participation de l’industrie et des Associations de l’Hôtellerie ...

    Prévenir plutôt que guérir !

    Prévenir plutôt que guérir ! La prévention face au COVID-19 nous permettra de freiner la propagation, de stopper la pandémie ...

    AIDE DE LA BANQUE DE DÉVELOPPEMENT DU CANADA

    VOICI UNE MESSAGE DE NOTRE ASSOCIATION DES HÔTELS DU CANADA Chers membres, Comme vous l'avez vu, le gouvernement collabore avec la Banque ...