Association Hôtellerie Québec

Les Canadiens préoccupés par l’impact de Airbnb sur leurs communautés

Dernière mise à jour par Julia Lavisse - 2 octobre 2018
Imprimer

Article en vidéo en cliquant ici 

Xavier Gret, président-directeur général de l’AHQ et membre du conseil d’administration de l’Association des hôtels du Canada, a participé aujourd’hui à une conférence de presse à Ottawa. Le message communiqué se lit comme suit:

La plupart des Canadiens croient que la plateforme a un impact négatif sur leur quartier

(Ottawa, ONT) Le 2 octobre 2018 – Aujourd’hui, l’Association des hôtels du Canada (AHC) a publié une nouvelle étude qui souligne les inquiétudes sérieuses des Canadiens aux quatre coins du pays quant à l’impact des locations à court terme, comme Airbnb, sur leurs communautés.

« Les Canadiens sont clairement en désaccord avec le fait que Airbnb et d’autres plateformes de location à court terme prétendent contribuer à la création de communautés dynamiques, dit Alana Baker, directrice des relations gouvernementales de l’AHC. En réalité, seulement 1% croient que les plateformes comme Airbnb ont un impact positif sur la qualité de vie de leurs communautés. Un Canadien sur deux se sentirait personnellement moins en sécurité si des locations à court terme étaient situées dans leur quartier. »

Globalement, plus de 60% des Canadiens sont inquiets ou quelque peu inquiets si un logement avoisinant est régulièrement loué par l’entremise d’une plateforme en ligne de location à court terme comme Airbnb. Cette préoccupation est partagée de part et d’autre du pays, avec les niveaux d’inquiétude les plus élevés provenant de répondants en Ontario (69%) et en Colombie-Britannique (65%). Ceci est principalement déterminé par l’incidence négative perçue sur la qualité de vie des quartiers et sur la sécurité personnelle. Il est intéressant de noter que les inquiétudes sont partagées par tous les groupes d’âge, y compris les milléniaux. Cinquante pour cent des répondants âgés de 18 à 34 ans se sentiraient moins en sécurité s’il y avait des locations à court terme dans leurs quartiers.

« Ces résultats démontrent que les Canadiens préfèrent clairement un plafond défini sur la durée des locations de domiciles et de condominiums sur les plateformes comme Airbnb, dit Xavier Gret, Président Directeur général de l’Association hôtellerie Québec. Presque un quart de tous les Canadiens pensent que les logements ne devraient jamais être loués sur des plateformes comme Airbnb, et la moitié croient qu’ils ne devraient être loués que pour une durée de 30 jours par année. Les gens veulent savoir qui sont leurs voisins. »

Cette étude survient alors que les gouvernements partout au Canada se penchent sur la règlementation et les exigences en matière de permis pour Airbnb et les plateformes de location semblables. L’Association des hôtels du Canada a récemment publié des pratiques exemplaires visant une telle règlementation, y compris l’enregistrement des plateformes et des hôtes, les taxes, les exigences minimums en matière de santé et de sécurité, et une limite sur la fréquence de location de ces logements.

« Airbnb et les plateformes de location à court terme semblables ont un impact au-delà de l’hôte qui loue une propriété et la personne qui y séjourne, termine Baker. Il est important que les législateurs et les représentants élus tiennent compte de l’effet que peuvent avoir ces plateformes sur la communauté et ses membres alors qu’ils s’apprêtent à envisager une règlementation. Les Canadiens ont le droit de se sentir en sécurité et à l’aise dans leur quartier, et il devrait s’agir d’une priorité pour les gouvernements. »

L’Association des hôtels du Canada a rencontré des parlementaires à Ottawa aujourd’hui afin de souligner la nécessité d’établir des règlements équitables et raisonnables en matière de plateformes de location à court terme, y compris l’imposition et la règlementation des plateformes. L’étude, réalisée par Nanos Research du 25 au 27 août, était un sondage hybride en ligne et au téléphone effectué auprès de 1000 Canadiens âgés de 18 ans et plus. La marge d’erreur est de +/-3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Le rapport complet en anglais est disponible en ligne au http://bit.ly/HACNanos. Retrouvez le résumé de cette recherche en français en cliquant ici.

— 30 —

A propos de l’Association des hôtels du Canada :
L’Association des hôtels du Canada est la voix de l’industrie canadienne de l’hôtellerie et de l’hébergement. Pendant plus de 100 ans, elle s’est efforcée d’accroître la prospérité de l’industrie grâce à un engagement fort des membres, à un plaidoyer efficace et à la prestation de programmes et de services à valeur ajoutée. L’Association des hôtels du Canada représente plus de 8 253 hôtels, motels et centres de villégiature qui englobent l’industrie canadienne de l’hébergement de 20,8 milliards de dollars, qui emploie 306 600 personnes au Canada. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le www.hotelassociation.ca.

Pour plus de renseignements ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec:

Michael Powell, Relations Médias
Tél. : 613 233-8906
Cell. : 613-797-7313
Courriel : mike@impactcanada.com

Retrouvez la vidéo de la conférence de presse

Articles de référence - cliquant ici , http://bit.ly/HACNanos, en cliquant ici, www.hotelassociation.ca., Retrouvez la vidéo de la conférence de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    Voici pourquoi vos réservations arrivent de plus en plus tard !

    Article du blog Elloha : L'été est déjà bien engagé et votre planning comporte encore quelques trous ? Rassurez-vous, ce n'est ...

    78% des lecteurs de TripAdvisor se concentrent sur les avis "les plus frais"

    Article du blog Elloha : Comme avant chaque été, TripAdvisor interroge plus de 23.000 de ses utilisateurs quotidiens pour connaître l'usage ...

    Aux élections, votez pour des règles équitables

    Aux élections, votez pour des règles équitables : Les associations hôtelières demandent aux partis fédéraux de s'engager à moderniser les ...