Association Hôtellerie Québec

Importante journée de sensibilisation des députés fédéraux sur les principaux enjeux des hôteliers

Dernière mise à jour par ComAHQ - 13 octobre 2017
Imprimer

Le 6 octobre dernier, l’Association Hôtellerie Québec (AHQ), a participé à une importante journée de rencontres avec les députés fédéraux à Ottawa. Cet événement, organisé par l’Association des hôtels du Canada (HAC), a permis aux délégués des différentes provinces de rencontrer une cinquante de députés afin de leur exposer deux grands enjeux qui préoccupent l’industrie hôtelière canadienne.

L’AHQ était représentée pour l’occasion par Xavier Gret, directeur général, et par Jason Trottier du Regroupement des hôtels de la région de l’Outaouais et directeur général de l’hôtel Four Points Sheraton Gatineau. Chacune des associations hôtelières provinciales a pu rencontrer quatre à cinq députés canadiens, tous partis politiques confondus. Le but de l’opération était de marteler le même discours portant sur les enjeux de main d’œuvre et d’hébergement illégal au niveau pancanadien. L’équipe de l’AHQ a rencontré les députés francophones suivants:

  • Madame Linda Lapointe, députée pour le parti Libéral – circonscription Rivières-des-Milles-îles, au Québec
  • Madame Brigitte Sansoucy, députée pour le parti NPD – circonscription Saint-Hyacinthe – Bagot au Québec
  • Madame Pierrette Ringuette, sénatrice siégeant au Sénat à titre d’indépendante – province du Nouveau-Brunswick
  • Madame Brenda Shanahan, députée pour le parti Libéral – circonscription Châteauguay – Lacolle au Québec
  • Monsieur Joël Godin, député pour le parti Conservateur – circonscription Portneuf – Jacques-Cartier au Québec

Deux grands enjeux
La main d’œuvre constitue un enjeu préoccupant pour les hôteliers à plusieurs niveaux puisqu’on observe une grande pénurie de main d’œuvre dans les hôtels canadiens. Les postes de premier échelon sont particulièrement difficiles à pourvoir. Pour cette raison, entre autres, les hôteliers sont disposés à embaucher des travailleurs provenant de l’immigration. Il est certain que dans un premier temps, les hôteliers priorisent l’embauche de Canadiens et ils participent à de nombreuses actions afin de valoriser les emplois dans le domaine. Selon des données fournies par HAC, 7200 nouveaux emplois seront requis dans l’hôtellerie entre 2017 et 2021. De plus, 265 000 nouveaux emplois pourraient être soutenus grâce à la demande croissante en services d’hébergement d’ici 2035. Pour ces raisons, les délégués des associations hôtelières provinciales ont demandé aux députés canadiens d’appuyer le secteur de l’hôtellerie afin de les aider dans cette pénurie de main d’œuvre en développant des mesures de soutien et de financement pour l’industrie.

Le second enjeu discuté ce jour-là concernait l’industrie de la location à court terme et plus spécifiquement les hébergements illégaux utilisant les plateformes telles que Airbnb. La récente étude publiée par HAC a clairement démontré que la croissance des exploitants commerciaux sur les plateformes de location dépasse largement les activités de partage de logement de manière occasionnelle. Cette situation crée une iniquité majeure vis-à-vis des hôteliers en règle. Bien que l’industrie hôtelière soit favorable à une saine concurrence, celle-ci doit se faire dans un modèle équitable pour tous. Il est important de rappeler que le secteur de l’hôtellerie représente 192 000 emplois comparativement à 1000 emplois au Canada pour Airbnb. Ainsi, l’ensemble des délégués des associations hôtelières ont pressé les députés de voir à la modification de la Loi sur la taxe d’accise dans le but d’apporter une équité avec les hôteliers en précisant l’importance d’élaborer un cadre de politique équitable pour tous les joueurs impliqués dans la location d’hébergement effectuée de manière commerciale.

« Cette journée constitue un moment important dans nos démarches afin de faire progresser les dossiers les plus préoccupants pour nos hôteliers, affirme Xavier Gret, directeur général à l’AHQ. « Cette démarche a connu un bel impact auprès des députés qui ont écouté attentivement nos arguments ».

En plus de cette démarche conjointe avec HAC et les associations hôtelières provinciales, l’AHQ poursuit ses efforts au niveau provincial avec de nombreuses rencontres avec de représentants des différents partis politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    Nouvelle rubrique : actualités RH & SST

    Une nouvelle rubrique sera disponible chaque mois sur le site de votre association. Il nous fera plaisir de partager des ...

    L'industrie touristique réagit face à la chronique de Francis Vailles

    L’Association Hôtellerie Québec (AHQ) en collaboration avec l'Association Restauration Québec (ARQ) et d’autres organisations du secteur touristique ont décidé de ...

    Priorité réservation directe

    Article du blog Elloha : En 2019, 69% des hôtels indépendants priorisent la réservation directe Selon IHS, le salon annuel des hôteliers ...