Association Hôtellerie Québec

Arrêtez de vendre, aidez vos clients à acheter !

Dernière mise à jour par ComAHQ - 21 mai 2017
Imprimer

Par définition, vendre signifie aider professionnellement quelqu’un à acheter quelque chose. Or, les gens aiment acheter, mais ils détestent se faire vendre ! Alors, comment pouvons-nous arrêter de vendre et aider nos clients potentiels à acheter ?

Mon premier travail fut de vendre du café et des beignes dans un Dunkin Donuts. J’ai appris tôt en carrière que les clients n’achetaient pas nos produits seulement parce qu’ils avaient faim. Ils venaient plutôt pour rencontrer d’autres personnes, se détendent, lire le journal, et surtout pour se sentir appréciés. Ce que j’ai appris à l’époque est encore valable aujourd’hui. Les acheteurs n’achètent pas que les caractéristiques des produits et services (café frais, variété de beignets, etc.), ils achètent les avantages émotionnels que présentent ces caractéristiques (sentiment d’être apprécié, détente, conversation avec d’autres clients, etc.).  Lire l’article complet rédigé par Julie Charbonneau
Directrice développement des affaires et formatrice pour www.signaturecanadafr.ca.

Source : information relayée par HotellerieJobs.com

Articles de référence - www.signaturecanadafr.ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    L’AHQ salue le lancement du Réseau québécois Aubergiste

    L’AHQ SALUE LE LANCEMENT DU RÉSEAU QUÉBÉCOIS AUBERGISTE   Montréal, le 22 mai 2020 – L’Association Hôtellerie Québec est fier de souligner la ...

    LE GOUVERNEMENT DU CANADA DÉVOILE DES DÉTAILS SUPPLÉMENTAIRES CONCERNANT LA SUBVENTION SALARIALE D'URGENCE

    Chers membres, Le gouvernement du Canada a dévoilé de nouveaux détails quant au mode de fonctionnement du programme relatif à la ...

    MAINTIENT DES ACTIVITÉS EN HÔTELLERIE

    Chers membres hôteliers, Aujourd'hui, deux choses sont à retenir des annonces politiques de nos premiers ministres Trudeau et Legault. Tout d'abord, le ...