Association Hôtellerie Québec

AirBnB – une nouvelle taxe?

Dernière mise à jour par ComAHQ - 14 mai 2014
Imprimer

Le Québec pourrait bientôt imiter San Francisco et Portland en demandant l’inclusion d’une taxe d’hébergement à même les tarifs de location des chambres de la populaire plateforme Airbnb.

En marge des travaux d’un comité consultatif mis sur pied par l’ancien ministre du Tourisme Pascal Bérubé pour se pencher sur le phénomène de l’hébergement touristique illégal, le gouvernement a eu des échanges en début d’année avec les représentants d’Airbnb. À cette occasion, « la question de la taxe d’hébergement a été soulevée », a indiqué au Devoir le porte-parole de Tourisme Québec, Guy Simard.

La p.-d. g. de l’Association Hôtellerie Québec (AHQ), Danielle Chayer, a assisté aux discussions et confirme que les deux parties ont fait preuve d’« ouverture ».  Au Québec, une personne qui loue sa chambre, son appartement ou son chalet pour une période inférieure à un mois doit obtenir une attestation de classification auprès de la Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ) au coût d’environ 250 $, détenir une assurance responsabilité civile d’au moins 2 millions de dollars et verser à Revenu Québec la taxe sur l’hébergement correspondant au nombre de nuitées vendues. Selon la région touristique, cette taxe est de 2 $ ou 3 $ par nuitée, ou encore de 3 % ou 3,5 % du prix de la nuitée.  Lire l’article paru dans Le Devoir.

Articles de référence - Lire l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    UNE AIDE DIRECTE DE QUÉBEC POUR NOS HÔTELIERS SOUS PRESSION

    Le 18 novembre 2020 – L’Association Hôtellerie Québec accueille favorablement les annonces d’aides directes d’aujourd’hui par le Gouvernement du Québec ...

    Offre pour les hôtels souhaitant accueillir des snowbirds

    Offre ho?teliers -snowbirds 2020 (Camping Quebec)-LR

    REMBOURSEMENT DE LA TSH

    Le remboursement, c’est maintenant !  Afin de permettre aux établissements d’hébergement touristique de conserver des liquidités, le gouvernement du Québec a ...