Association Hôtellerie Québec

Faut-il se fier aux avis sur Internet ?

Dernière mise à jour par ComAHQ - 20 septembre 2015
Imprimer

Sur internet, chacun d’entre nous a sa cote. Une réputation à entretenir aussi pour les commerçants car plusieurs sites proposent aux consommateurs de laisser un avis. Pour cela, tout est permis. Une équipe de France 3 s’est rendue au coeur du Beaujolais où de nombreux hôtels ont reçu des avis négatifs ces derniers jours.

Dans un quatre étoiles, l’hôtelier en a reçu cinq d’un coup sur Tripadvisor, site très influent. Pour Patrick Revoyre l’effet a été immédiat avec une perte de chiffre d’affaires de 30 000 euros selon lui.

De faux avis
Apparemment, les avis n’auraient pas été postés par de vrais clients. Tous les hôtels et restaurants sont visés sauf un, qui lui a reçu des mêmes utilisateurs des avis dithyrambiques. La propriétaire reconnaît que des amis auraient mis ces avis sans son accord.

Pour poster des avis sur Tripadvisor, il n’est pas nécessaire d’avoir été client. Écoeurés par ce système certains avouent qu’ils trichent aussi. Sur internet, près de la moitié des avis seraient faux. Sur la toile, il est même possible d’acheter des amis virtuels.

Consultez la vidéo relatant l’histoire de cet hôtelier.

Source :  FranceTV Info

Articles de référence - Consultez la vidéo .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    Les dépenses marketing des pros du tourisme seront dominées par les réseaux sociaux en 2019

    Bien sûr, dans un univers (le e-tourisme) largement dominé par le digital, personne ne sera étonné de découvrir que la ...

    En 2019, misez sur le bien-être

    En 2018, AirBnB a enregistré une croissance exceptionnelle de 572% sur la réservation d'hébergements et d'expériences liés au "wellness" ou ...

    Vos campagnes courriels toujours en vogue !

    Selon la dernière étude Revinate, les pros du tourisme qui continuent de gérer leurs propres campagnes promotionnelles par email enregistrent encore ...