Association Hôtellerie Québec

Les grands dossiers défendus par l’AHQ au 20 mai 2014

Dernière mise à jour par ComAHQ - 20 mai 2014
Imprimer

Au fil des années, l’AHQ a contribué à de grands dossiers qui ont permis à toute l’industrie de faire des avancées importantes.

  • LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Le développement d’une école d’hôtellerie : Dès 1943. L’AHQ se penche sur ce dossier et élabore plusieurs solutions temporaires. En 1965, un Comité de formation professionnelle est formé. Il a comme mandat de formuler les besoins d’une école de métiers, de technique et de gestion au collégial et de préparer un programme d’études, en vue d’ouvrir une section polyvalente d’hôtellerie à l’École des Métiers commerciaux de Montréal, dès septembre 1965.

D’autres sections de formation « cuisine professionnelle » seront ajoutées dans différentes écoles au Québec. De plus, on procédera à l’ouverture de centres de formation, notamment dont, entre autres, au Gîte du Mont-Albert et au Fort Prével, agissant comme relais touristiques l’été et comme écoles le reste de l’année. En juillet 1968, le ministre du Tourisme annonce la création officielle de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ). En 1969, 800 élèves sont inscrits aux différentes formations de niveau secondaire, collégial et en cours du soir. Il faudra attendre 1975 pour l’inauguration de l’ITHQ tel qu’on le connaît actuellement.

Le développement des normes nationales de compétence
En 1992, Tourisme Canada, en collaboration avec le ministère de l’Emploi et de l’Immigration fédéral, met en place le programme de redressement de la main d’œuvre dans l’industrie touristique. Le mandat du nouvel organisme responsable, le Conseil québécois des normes et compétences en tourisme, chapeauté par l’Association des hôteliers de la province de Québec, est de développer environ vingt normes professionnelles des ressources humaines acceptées au Canada et former les employeurs et les travailleurs de l’industrie touristique et de valoriser la profession dans l’industrie, particulièrement auprès de la relève.

En 1995, le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) est officiellement créé et son mandat est d’offrir à l’industrie touristique des programmes de formation. Depuis lors, l’Association des hôteliers du Québec demeure impliquée auprès du CQRHT.

  • L’ALCOOL

Depuis 1950, l’AHQ est impliqué dans la défense des droits des hôteliers en ce qui a trait à la règlementation entourant la vente d’alcool dans leur établissement. (heures d’ouverture, heures de service, alcool illégal, etc.).

  • LA TAXE SUR L’HÉBERGEMENT

Au début de mars 1964, le maire de Toronto annonce un programme de collaboration amicale entre Toronto et Montréal, comprenant notamment un projet de taxe spéciale pour les hôtels. Dès 1967, l’AHQ demande au Conseil du tourisme et au gouvernement d’abolir la taxe de 8 % sur les chambres d’hôtels. Il faut cependant attendre en 1978 pour que cette mesure soit finalement concrétisée.
En 1996, la taxe sur l’hébergement fait un retour et les régions touristiques qui en font la demande ont la possibilité de percevoir une taxe sur l’hébergement. Bien que l’AHQ soit contre le principe de toute nouvelle taxe, elle tient à ce que la décision d’appliquer cette taxe, le cas échéant, revienne au parc hôtelier par consensus régional et à ce que les hôteliers soient les décideurs des suites de son application.

  • TARIFS APPLICABLES À L’HÉBERGEMENT DES FONCTIONNAIRES

Après plus de cinq années d’interventions, l’AHQ a finalement obtenu en 2001 un réajustement du taux d’hébergement alloué aux fonctionnaires du Québec lors de leur séjour pour des fins professionnels en dehors de leur lieu de résidence. La hausse des tarifs se situe en moyenne à 10 % à l’échelle du Québec. En 2007, le per diem gouvernemental a également été revu.

  • LES POURBOIRES

En 1999, l’AHQ a dénoncé le retrait du programme de crédit d’impôt remboursable relatif à la déclaration des pourboires, prévu pour la fin décembre, et donné son soutien à l’Association des restaurateurs du Québec qui a pris le dossier en main.

  • LA DÉMARCHE QUALITÉ TOURISME

À l’automne 2002, Tourisme Québec invitait dix secteurs d’activité touristique, dont l’industrie hôtelière, à s’engager dans une démarche officielle de qualité axée sur l’amélioration des services dans l’industrie touristique. Le Programme Qualité démarrait donc après deux années consacrées par l’AHQ, en collaboration avec Tourisme Québec, au développement des normes de qualité et du protocole de certification spécifiques à l’hôtellerie. Au printemps 2005, cinq établissements hôteliers membres de l’Association ayant complété le programme ont obtenu leur certification.

Comme suite aux résultats concluants du programme, la ministre du Tourisme, madame Françoise Gauthier, procédait, le 12 décembre 2006, au lancement de la Démarche Qualité Tourisme. Cette démarche d’adhésion volontaire s’inscrit dans le cadre de la Politique touristique du Québec Vers un tourisme durable. Elle est basée sur des normes de service dont les exigences sont fondées sur des standards internationaux et elle mène à une certification de service, sous le contrôle du Bureau de normalisation du Québec (BNQ). Après quelques années, cette démarche a été abandonnée par le ministère du Tourisme.

  • LE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’Association des hôteliers du Québec, avec l’aval de ses membres obtenu lors de son congrès d’octobre 2005, a élaboré un devis de réalisation d’un Programme de développement durable pour les établissements hôteliers du Québec. Le Programme de développement durable dans l’hôtellerie québécoise lancé en novembre 2007 sous le nom RéserVert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    Création de l'Association des hôteliers du Québec

    Au début des années 40, deux associations d’hôteliers existaient au Québec : l’Association des hôteliers de la province de Québec ...

    Anciens présidents

    Depuis les débuts de l'AHQ se sont succédés à la présidence du Conseil d'administration des nombreux hommes et femmes dévoués, ...

    Implications en 2013

    Partie prenante de comités de travail et siégeant à titre de décideur dans diverses organisations, l’AHQ maintient ses liens avec ...