Association Hôtellerie Québec

Vos campagnes courriels toujours en vogue !

Dernière mise à jour par Julia Lavisse - 18 décembre 2018
Imprimer

Selon la dernière étude Revinate, les pros du tourisme qui continuent de gérer leurs propres campagnes promotionnelles par email enregistrent encore des performances importantes en matière de réservation. Chiffres et méthodes à l’appui, quelles sont les bonnes ficelles pour transformer vos fichiers de contacts en réservations … sans commission.

Les bannières publicitaires (ou les annonces Google) s’envolent mais les emails restent … C’est la leçon à retenir de la dernière étude Revinate conduite sur plus de 77 Millions de mails adressés par des hôteliers à leurs clients. 55% d’entre eux préfèrent recevoir des mails d’offres de séjour car ce média reste paradoxalement moins invasif mais, surtout, il est très persistant : on ne détruit pas forcément un email qui ne nous intéresse pas à première vue. On le garde pour plus tard en vue de le lire au calme … C’est cela le côté « persistant » du mail.

Par ailleurs, avec un comportement (quasiment « panurgesque ») où chaque individu (big boss ou simple retraité) va « checker » sa messagerie (en moyenne, toutes les 12 minutes), cela donne quelques sérieuses occasions de toucher ses prospects…

Outre le fait que les emails sont des supports où tout se mesure (qui a ouvert, qui a cliqué, quand, combien de fois, etc …), leur qualité est qu’ils intéressent toutes les cibles possibles : affaires, loisirs et même les fameux « Millenials » qui sont plus de 50% à apprécier ce support pour recevoir des idées de séjour ou d’activités.

À partir de quel moment, bâtir une stratégie d’e-mailing devient réaliste, quelles sont les barrières à l’entrée et les bonnes pratiques pour que ces campagnes créent des réservations supplémentaires chez vous … Voici quels enseignements tirer de cette dernière étude.

20% d’ouverture est une bonne performance

Quelque soit la taille de votre fichier (de quelques centaines de prospects et clients à plusieurs milliers ou dizaines de milliers), le plus important est de s’assurer que vos messages percutent et stimulent de l’intérêt.

Le meilleur moyen de mesurer l’efficacité de vos campagnes repose sur le taux d’ouverture combien de personnes ont reçu votre email et l’ont ouvert. En utilisant des outils spécialisés dans l’envoi de mails commerciaux, vous pouvez mesurer ce taux au millimètre près.

Un bon texte dans l’objet de votre message, une personnalisation suffisante et un contenu (ni trop long ni trop alambiqué) et votre mail réalisera une excellente performance d’ouverture: selon l’étude Revinate, 20% d’ouverture de vos mails publicitaires vous classe parmi ceux qui enregistrent les meilleures performances.

Lire l’article complet

Source : Blog Elloha

 

Articles de référence - Lire l’article complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    Rapport du vérificateur général : Les règles fiscales fédérales actuelles donnent l'avantage aux plateformes numériques étrangères par rapport aux entreprises canadiennes

    Xavier Gret, président-directeur général de l'AHQ et membre du conseil d'administration de l'Association des hôtels du Canada, a participé aujourd'hui ...

    ReformBnB : pour une industrie de la location à court terme responsable

    Le 29 et 30 avril 2019, Dany Thibault, président du conseil d'administration de l'AHQ, était présent à Barcelone pour la ...

    L'AHQ est heureuse d'accueillir une nouvelle stagiaire

    Nous sommes heureux de vous annoncer l'arrivée de Lila Deruy, notre nouvelle stagiaire, qui entrera en poste le 23 avril prochain. Lila fera ...