Association Hôtellerie Québec

Le rapport sur l’offre et la demande de main-d’œuvre en tourisme 2016 est prêt!

Dernière mise à jour par ComAHQ - 17 juillet 2016
Imprimer

RH Tourisme Canada (RHTC) est heureux d’annoncer la publication de la plus récente mise à jour du rapport sur l’offre et la demande de main-d’œuvre en tourisme intitulé Résultat essentiel : les pénuries de main-d’œuvre menacent la croissance du secteur du tourisme. Ce rapport montre que 240 000 emplois dans le secteur du tourisme pourraient demeurer vacants d’ici 2035 en raison du manque de travailleurs. Le rapport est maintenant offert sur le site Web emerit.ca. Le résumé national y est également offert en téléchargement gratuit.

Le rapport quantifie les répercussions des tendances démographiques et économiques à long terme sur l’offre et la demande de main-d’œuvre dans le secteur du tourisme canadien. Les résultats suggèrent que les problèmes de main-d’œuvre représentent une menace réelle et grandissante susceptible de réduire le potentiel de croissance du secteur du tourisme. Les conséquences associées aux pénuries de main-d’œuvre prédites, comme le manque d’intérêt des investisseurs pour le secteur et l’incapacité des entreprises en tourisme à répondre à la demande, pourraient faire perdre des milliards de dollars au Canada.

Avec des données réparties par sous-secteur, par ville, par province et par profession, les points saillants du rapport sont notamment les suivants.

  • Les dépenses liées aux biens et services touristiques au Canada pourraient passer de 167 milliards de dollars en 2010 à plus de 287 milliards de dollars en 2035.
  • La demande de main-d’œuvre pourrait passer de 1,6 million d’emplois en 2010 à 2,29 millions d’emplois en 2035, soit une hausse de 41 pour cent.
  • Une croissance de l’offre de main-d’œuvre de 25 pour cent est anticipée pour cette même période.
  • D’ici 2035, 240 000 emplois potentiels en tourisme pourraient demeurer vacants en raison d’un manque de main-d’œuvre.
  • Le sous-secteur de la restauration pourrait avoir un manque à combler de 102 257 emplois d’ici 2035.
  • Quelque 11,3 pour cent des emplois potentiels dans le secteur de l’hébergement pourraient être vacants au cours des 20 prochaines années.
  • Les prévisions suggèrent que les régions rurales et éloignées seront plus fortement touchées par les pénuries de main-d’œuvre.

Ce portrait peut sembler sombre, mais les pénuries projetées ne sont pas inévitables. Les projections présument que l’attrait des emplois en tourisme, les tâches connexes, les salaires et l’accès aux programmes de formation et d’enseignement demeureront constants, ce qui ne sera pas nécessairement le cas. L’action des paliers gouvernementaux, du secteur dans son ensemble et des entreprises individuelles pourrait significativement accroître le nombre de travailleurs en tourisme disponibles.

Source : communiqué

 

Articles de référence - Le rapport, téléchargement gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    La nouvelle stratégie fédérale pour la croissance du tourisme du gouvernement du Canada

    Le 21 mai 2019, l'honorable Mélanie Joly, Ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie était présente à ...

    Rapport du vérificateur général : Les règles fiscales fédérales actuelles donnent l'avantage aux plateformes numériques étrangères par rapport aux entreprises canadiennes

    Xavier Gret, président-directeur général de l'AHQ et membre du conseil d'administration de l'Association des hôtels du Canada, a participé aujourd'hui ...

    ReformBnB : pour une industrie de la location à court terme responsable

    Le 29 et 30 avril 2019, Dany Thibault, président du conseil d'administration de l'AHQ, était présent à Barcelone pour la ...