Association Hôtellerie Québec

Le Manoir du lac William, un lieu que l’on est triste de quitter

Dernière mise à jour par ComAHQ - 16 juillet 2015
Imprimer

Franco Lessard ne cache pas sa fierté lorsqu’il parle du Manoir du lac William, l’établissement dont il est copropriétaire avec ses deux sœurs, Nathalie et Sylvie, et leur père, Marcel. Qu’il s’agisse des installations en constante amélioration, des activités gratuites, comme l’accès au spa nordique et la balade en ponton, ou du service à la clientèle, tous les aspects de l’expérience client font l’objet d’une attention que l’on pourrait presque qualifier d’amoureuse.

« En achetant l’hôtel, en 1992, on s’était donné pour mission de faire en sorte que les gens soient tristes de repartir d’ici, et c’est resté notre plus grande raison d’être », raconte le directeur général.

Le service, au cœur de la philosophie de gestion
La meilleure façon de rendre les visiteurs tristes de partir, selon les propriétaires, c’est de leur offrir un service chaleureux et personnalisé. « On le lit chaque jour dans les commentaires qu’on reçoit : les gens sont contents d’être reçus par les propriétaires, mais ils soulignent aussi à quel point ils sont satisfaits des employés. Ici, tout le monde est fier de donner le meilleur service possible », affirme M. Lessard.

Le service à la clientèle, on peut dire que les enfants Lessard sont tombés dedans lorsqu’ils étaient petits. Durant plusieurs années, leurs parents ont possédé une pourvoirie à La Tuque et un magasin de sport à Saint-Ferdinand. « On a grandi derrière un comptoir; enfants, on indiquait aux clients dans quel secteur se trouvaient les plus gros brochets du lac », se rappelle M. Lessard.

Cogeco et le Manoir du lac William, sur la même longueur d’onde
C’est sans doute l’importance que les deux entreprises accordent au service à la clientèle qui explique la longue relation d’affaires entre le Manoir et Cogeco. « On est avec Cogeco depuis qu’on a acheté l’hôtel, il y a 23 ans, c’est notre fournisseur pour la télévision par câble numérique, la téléphonie et le service internet – ce qui nous permet d’offrir le WiFi gratuitement dans tout l’hôtel –. Ça se passe très bien. Le personnel de terrain est excellent, très professionnel. Et Mme Côté, qui s’occupe de notre compte, est vraiment efficace, elle nous dirige toujours vers la bonne personne, on ne perd pas de temps », affirme le propriétaire.

Des récompenses qui en disent long
Au fil des ans, le Manoir a reçu une quinzaine de Grands Prix du tourisme québécois au niveau régional et deux Grands Prix Argent nationaux. En 2014, l’établissement s’est vu remettre un Certificat d’Excellence de Trip Advisor, un prix qui reflète la note moyenne de 4,5 sur 5 que lui ont attribuée les voyageurs. Les membres de la famille Lessard peuvent se dire « mission accomplie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    La nouvelle stratégie fédérale pour la croissance du tourisme du gouvernement du Canada

    Le 21 mai 2019, l'honorable Mélanie Joly, Ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie était présente à ...

    Rapport du vérificateur général : Les règles fiscales fédérales actuelles donnent l'avantage aux plateformes numériques étrangères par rapport aux entreprises canadiennes

    Xavier Gret, président-directeur général de l'AHQ et membre du conseil d'administration de l'Association des hôtels du Canada, a participé aujourd'hui ...

    ReformBnB : pour une industrie de la location à court terme responsable

    Le 29 et 30 avril 2019, Dany Thibault, président du conseil d'administration de l'AHQ, était présent à Barcelone pour la ...