Association Hôtellerie Québec

Les hôteliers indépendants n’abdiquent pas face à Booking et Airbnb

Dernière mise à jour par ComAHQ - 22 novembre 2016
Imprimer

Court-circuités par les centrales de réservation en ligne et autres sites d’avis, les hôteliers tentent de renouer une relation directe avec leurs clients. Ils doivent pour cela se démarquer dans leur offre et leur communication sur le web. Un véritable parcours du combattant.

Rarement une profession n’aura été aussi « uberisée » que celle d’hôtelier. Avant, pendant et après le séjour, le gérant d’hôtel s’est vu peu à peu couper de la relation directe qu’il avait su patiemment nouer avec ses clients. Vous-même, vous avez certainement dû en faire l’expérience en préparant vos vacances d’été. Le parcours-type d’un voyageur se fait de plus en plus en ligne.

On s’informe sur une destination sur le web, compare les tarifs des hôtels sur Skyscanner ou Kayak, lit les avis des consommateurs sur les réseaux sociaux ou TripAdvisor. Enfin, on réserve une chambre sur Booking et Expedia. L’hôtelier est même carrément court-circuité avec les plateformes d’hébergements entre particuliers comme Airbnb ou Homeaway.  Lire l’article paru sur zdnet.fr.

Articles de référence - Lire l’article .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents

    Les dépenses marketing des pros du tourisme seront dominées par les réseaux sociaux en 2019

    Bien sûr, dans un univers (le e-tourisme) largement dominé par le digital, personne ne sera étonné de découvrir que la ...

    En 2019, misez sur le bien-être

    En 2018, AirBnB a enregistré une croissance exceptionnelle de 572% sur la réservation d'hébergements et d'expériences liés au "wellness" ou ...

    L'hôtellerie en tête des 100 meilleures entreprises pour lesquelles travailler

    Le magazine Fortune, en partenariat avec Great Place to Work, ont dévoilé la liste des 100 meilleures entreprises pour lesquelles ...